star-light - yoga mandala

Le focusing nous offre
un accès direct
à la sagesse du corps

LE FOCUSING

Qu’est-ce que le focusing ?

Le focusing est un processus permettant de prendre davantage conscience de sa propre sagesse et guidance. C’est une manière d’être en relation avec soi qui permet de laisser émerger ses propres réponses au-delà des mécanismes mentaux habituels.

Chaque situation fait naître un sens corporel (felt sense) spécifique qu’il est possible d’apprendre à laisser monter et à identifier avec précision.  Ce ressenti corporel, qui, au début, apparaît vague, devient de plus en plus clair à mesure que nous y portons notre attention, comme la mise au point d’une caméra – d’où le terme de focus et de focusing.

A mesure que le ressenti corporel s’éclaircit, nous parvenons à l’identifier avec précision et à y mettre des mots. Cela induira une transformation, qui nous permettra de gagner en clarté et nous libérer de certains blocages.

Origine du focusing

Développé par Eugène T. Gendlin, psychologue et philosophe américain, le focusing a été présenté pour la première fois au public en 1978, dans l’ouvrage Focusing, au centre de soi. Proche collaborateur de Carl Rogers (à l’origine de l’Approche Centrée sur la Personne), Gendlin a accordé une grande importance à la personne, à la relation et à la qualité d’écoute.

Le kanga focusing  

Akira Ikemi, un élève de Eugène T. Gendlin, a intégré le focusing à la méditation de pleine conscience.

Il a développé notamment le kanga focusing, qui consiste à identifier, au cours d’une session de pleine conscience, la partie de soi-même qui est présente derrière une pensée. Nous pourrons alors la remercier ou lui apporter de la compassion avant qu’elle retourne dans ses quartiers et que notre attention se dirige à nouveau sur notre respiration.

Focusing appliqué à soi

Le focusing peut être appris au cours d’une séance de psychothérapie et peut ensuite être utilisé sur soi-même.